Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 20:27

 

Le 22 mars à Bruxelles: métastases de la guerre...

 

 

Cette fois, cela ne se passait pas à Istanbul, à Bagdad ou à Lahore (près de septante morts dont moitié d'enfants le 27 mars), pas même à Paris, mais à Bruxelles, "chez nous". La différence ? Les victimes prennent un visage que l'on publie, nous pouvons même les connaître si cela se trouve... Comment "la capitale de l'Europe" aurait-t-elle pu échapper à cette barbarie universelle, dont les pires victimes sont moins les morts que les mutilés à vie, les grands brûlés, des existences réduites à la souffrance ?

 

 

Ce qu'on sait des "djihadistes" indique surtout des profils de petits délinquants, d'inadaptés complets, dont la médiocrité se transcende par l'adhésion à une cause qu'ils identifient à la forme radicale (il fallait tomber sur le mot) de la révolte contre une société injuste. Les quartiers défavorisés, le racisme ambiant, on connaît, mais dans les années 80 on écrivait déjà à pleines pages sur le même sujet- sur les mêmes vérités. Il y a donc autre chose, un élément nouveau, un facteur exogène: c'est l'idéologie nihiliste véhiculée par Daech, alias "l'Etat islamique". Croit-on que des attentats comme ceux de novembre à Paris, de mars à Bruxelles, se financent avec de petites ressources personnelles? La capacité de mettre un aéroport hors service pour des semaines? L'argent vient de là bas. Un personnage glaçant comme Abdelhamid Abaaoud, éliminé à Saint-Denis, symbolise bien l'importation en Europe occidentale des méthodes qui ont cours en Syrie, en Irak, en Afghanistan.

 

 

Syrie: l'E.I., pur produit du régime Assad...

 

 

Selon une loi qui parait dériver de la physique, tout extrémisme semble le produit de son apparent opposé. La dictature du clan Assad (le père, le fils, la sainte famille) incarne avant tout la minorité alaouite, sous le vernis idéologique baasiste. En 2011, affolé par la vague de la "révolution arabe" (Tunisie, Egypte...) le régime de Damas se lance dans une répression féroce de la revendication démocratique portée par de larges masses.

 

 

La Syrie est le grand échec de l'administration Obama, justement décidée à ne pas reproduire l'aventure irakienne de la présidence Bush. Mais il semble qu'en 2011-12, une simple zone d'exclusion aérienne, paralysant l'aviation du régime, aurait pu fournir la main à la dissidence de l'armée syrienne libre. Au lieu de cela, le pays, se vidant de sa population, est devenu le théâtre de guerres entrecroisées, opposant "loyalistes" , rebelles "modérés", rebelles islamistes de diverses mouvances, dissidents kurdes, enfin Daech. La Turquie, l'Arabie saoudite et l'Iran agissent en coulisses de façon contradictoire. L'intervention militaire russe a remis bien en selle le régime de Damas, aboutissant ces derniers jours à la reprise de Palmyre.

 

 

Irak: le berceau du califat

 

 

On ne rappellera jamais assez que le guerre menée en Irak par l'administration Bush n'a pas seulement renversé un dictateur, mais brisé un Etat. C'est là que nait le pseudo Etat islamique, dont les anciens officiers de Saddam Hussein sont les meilleurs cadres. L'armée irakienne semble incapable de reprendre la grande ville de Mossoul. Seules sont efficientes les milices chiites, mais leur sectarisme confessionnel ne favorise pas le ralliement des tribus sunnites. Enfin, il est impossible de faire la clarté sur le financement du "djihadisme" par les fonds venus d'Arabie saoudite, ou du Qatar.

 

 

En tant que pseudo Etat, l'E.I. ne cesse de perdre du territoire. Mais il est difficile de nier que ses adeptes peuvent encore agir longtemps en Europe.

 

 

 

 

Robert Falony

 

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens