Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 20:11

 

 

 

Un axe Trump-Poutine, contre la démocratie ?

 

 

S'il est une interprétation à donner de l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, c'est bien celle-ci: il ne suffit plus à la haute finance d'exercer le pouvoir au travers d'hommes politiques, elle préfère s'en saisir directement: c'est le patron d'Exxon Mobil, Rex Tillerson, qui devient secrétaire d'Etat et va diriger la politique extérieure des Etats-Unis. Le Trésor échoit à un ancien de la célèbre banque d'affaires Goldman Sachs, et le Commerce à un bonhomme surnommé "le roi de la faillite". Ce ne sont là que trois exemples parmi tant d'autres. On voit surgir au premier plan des généraux à la retraite dans leur uniforme à la naphtaline, des gens qui n'ont jamais exercé la moindre responsabilité politique, ni été élus à quoi que ce soit. C'est un gouvernement de milliardaires, avec une forte représentation du secteur pétrolier, fortement hostile à toute préoccupation climatique. Non un gouvernement du parti Républicain, mais de l'aile droite du parti Républicain.

 

 

 

 

En nombre de voix, Trump a été devancé par Hillary Clinton, celle qui devait perdre. Mais, dans un système électoral basé sur un fédéralisme issu tout droit du dix-huitième siècle, ce détail est sans importance...

 

 

 

Dans le monde politique, la vérité est souvent travestie, mais avec Trump, c'est autre chose: plus un mensonge est énorme, plus il est asséné avec aplomb. C'est le mensonge entré dans l'ordre institutionnel.

 

 

 

Un courant de sympathie...

 

 

 

Qu'un courant de sympathie se soit manifesté entre le milliardaire américain et le maître de la Russie n'a rien de surprenant. Poutine vient en renfort à toute l'extrême droite occidentale, il ne faut pas que les idéaux démocratiques viennent polluer les masses russes. On peut suspecter "un nouvel Yalta" ou invoquer la géopolitique, en opposant les Etats-Unis à la Chine. La vérité est beaucoup plus simple: l'un et l'autre trouvent le même intérêt à anesthésier les masses, et à laisser ces arriérés d'Européens en proie à leurs scrupules démocratiques ...

 

 

 

Mais il faut se souvenir que la politique conduite à l'égard de la Russie après 1989 a fortement contribué à faire renaître le nationalisme russe. Il ne fallait pas faire avancer l'Otan vers l'est. Contester l'annexion de la Crimée, historiquement russe, est futile. Et l'Ukraine fait partie d'un espace postsoviétique et n'a pas vocation à adhérer à l'Union européenne.

 

 

 

Un centenaire à méditer...

 

 

 

En cette année 2017 qui s'ouvre, il faudra méditer sur le sens qu'avait la Révolution russe. Tôt dévoyée, elle représentait un immense espoir. Et même sous la forme dégénérée du régime stalinien, puis de la glaciation à la Brejnev, sous le régime de la bureaucratie et de la nomenklatura, le bloc soviétique représentait quand même un contrepoids au capitalisme aujourd'hui mondialisé. Mais, dans une Russie sans tradition démocratique, sans révolution antérieure portant la bourgeoisie au pouvoir, l'espoir de 1917 ne pouvait qu'être rapidement étouffé, "les conditions du laboratoire n'étaient pas adéquates".

 

 

 

La signature d'Obama face à la droite israélienne

 

 

 

Cette fin décembre a été marquée par un évènement remarquable: Washington s'est abstenu, et c'est la signature finale d'Obama, d'opposer le veto américain à une résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU réprouvant la colonisation israélienne dans les territoires occupés. (Les chroniqueurs pourraient en passant s'interroger sur le droit de veto...). Grosse colère de Netanyahou...

 

 

 

Robert Falony

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens