Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 07:16

 Eliminons tout de suite la question du "vote utile": on n'a la réponse qu'après le scrutin!

 

Vaut-il mieux voter selon ses principes et ne rien peser dans le vrai rapport des forces, même de façon infinitésimale; ou bien voter "utile" et en pratique souscrire aux compromis politiciens de demain?  C'est la quadrature du cercle.  Rangeons cela au rayon des libres opinions...

 

Le danger principal est une aggravation de la politique d'austérité à sens unique, incarnée en Belgique francophone par le MR, et, à l'échelle du pays, par la NVA. On laissera à De Wever le mérite de la clarté dans ses buts: éliminer le centre-gauche du gouvernement à tous les niveaux, refaire d'abord avec le gouvernement flamand ce qu'il a fait à Anvers ville: renvoyer le SPa dans l'opposition avec le  concours du CD&V et de l'Open VLD.

 

 Ces partis ont certes pris leurs distances avec les nationalistes. Mais demain ils diront le cas échéant qu'il faut" respecter la volonté de l'électeur". Et, quoi qu'on en pense, la stratégie de la NVA est bien de privilégier le domaine socio-économique au niveau du pouvoir fédéral. Si la NVA dépasse en sièges le total du PS et du SPa, elle pourra atteindre son but, qui correspond à celui du patronat, et pas seulement du patronat flamand.

 

Du côté francophone, ne soyons pas dupes des cabrioles des Reynders et Michel face à la NVA. Si celle-ci se montre "raisonnable" en matière institutionnelle, bien des discours de campagne seront oubliés.

 

Des programmes hors contexte...

 

Des programmes des partis- mais l'un n'est pas l'autre- il y a peu à retenir. On se demande comment on va concilier tous ces allègements promis de la fiscalité avec l'observance des règles budgétaires édictées par "Bruxelles".  Le retour de la "croissance" ?  Oubliez. Moins d'un demi pour cent aux dernières nouvelles. La situation des finances locales a été le plus souvent occultée. Et on  continue de sacrifier au dogme de "l'effet de retour" automatique de telle ou telle mesure fiscale prise au niveau fédéral.

 

Eparpillement

 

La gauche dite radicale présente donc trois listes en Belgique francophone. Observons que le PTB donné comme favori est, quand on considère ses origines, un phénomène unique en Europe occidentale. Ses listes sont pratiquement "pur sucre".  Cependant, le nombre de militants syndicaux qui s'y sont ralliés, à la base de la FGTB en particulier, indique clairement qu'il fera perdre des plumes au PS dans les bassins industriels. Trop de légitime colère face au sacrifice de l'emploi.

 

 Mais, chez nous, pas d'élément fédérateur, point d'effet Mélenchon ou Tsipras... Persistons à le regretter.

 

Les Exécutifs régionaux

 

Si la reconduction automatique de l'alliance PS-CDH- Ecolo est possible dans les chiffres, le mieux est certes qu'elle soit immédiatement reconduite à Namur. Et à Bruxelles, où le risque d'éparpillement des sièges est beaucoup plus grand?

Quant au gouvernement flamand, ce sera au CD&V de démontrer rapidement qu'il ne s'ancre pas à droite en sacrifiant le SPa et le mouvement ouvrier chrétien...

 

   

Robert Falony

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens