Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 13:34

Grande-Bretagne

 

L’Angleterre vient de connaître des scènes de désordres urbains d’une violence encore rare en Europe, mais le mal court. Elles n’ont eu cette fois aucun caractère « ethnique », mais révèlent une misère sociale et culturelle insondable, le terreau des années Thatcher, Major et maintenant Cameron, à peine atténuées sous Blair et Brown.

 

 

 emeutes_Londres_003.jpg

Ce ne sont pas les "riches" qui ont fait les frais des dégâts.

 

 

Pas d’équivoque : les pillards et les incendiaires ne sont pas des « indignés », la délinquance, organisée ou spontanée, a joué un rôle dans ces évènements. Et ce ne sont pas « les riches » qui ont fait les frais de la mise à sac des boutiques vandalisées, mais les couches moyennes de la population. Les reportages décrivent tel quartier de mixité sociale, sans rapport avec les banlieues françaises.

 

Ce qui s’est passé sert donc la droite ultra,  qui peut réprimer les effets sans traiter les causes. Le rôle du parti travailliste ne doit pas être de faire profil bas comme il l’a fait face à Cameron, mais de dénoncer le chômage des jeunes comme la plaie la plus honteuse du capitalisme. Un régime dont les casseurs et les pillards sont toujours quelque part les alliés objectifs…

 

Israël

 

La force des manifestations populaires contre l’injustice sociale- qui mobilisent des foules « à six chiffres »- est une heureuse surprise pour la gauche européenne, y compris dans sa composante cataloguée « pro palestinienne ».   

 

 

 indignes_Israel-copie-2.jpg

Les "indignés" israéliens sont un exemple pour toute l'Europe.

 

 

Ceci devrait inspirer nos directions syndicales et les inciter à œuvrer de concert avec la jeunesse « indignée »…

 

Bourses

 

La semaine précédant le 15 août a été caractérisée par une folle orgie spéculative.

 

Assurés de la dramaturgie médiatique et de l’esprit moutonnier, les opérateurs s’en sont donnés à cœur joie. Les autorités boursières de quatre pays dont la Belgique ont fini, dans une  audace inouïe de leur part, par interdire…pour 15 jours, les ventes à découvert. Le procédé   consiste à acheter à crédit des titres qui seront revendus avec profit. Pourquoi pas l’interdire définitivement ?

 

 traders_01.jpg

Interdire les ventes à découvert ? Vous n'y pensez pas !

 

Ce ne sont même pas des hommes qui opèrent, mais des machines, des logiciels programmés pour aller plus vite !

 

Pendant que roulent ainsi les milliards d’euros ou de dollars, les organisations humanitaires doivent mendier pour obtenir des fonds destinés à combattre la famine en Somalie et au Kenya.

 

R.F.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens