Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 10:33

Aux élections législatives espagnoles, le parti socialiste a subi la sévère défaite attendue, au point que la droite a atteint la majorité absolue, malgré la percée de la gauche radicale rouge-vert.

 

Zapatero était au pouvoir depuis 2004. Son bilan inclut donc le fait qu’il n’a pas pris à temps la mesure de la crise du secteur immobilier, et de la crise en général. Pour le reste, l’explosion du chômage et la mise en œuvre des recettes de la Commission européenne, des « experts »   et du FMI, lui ont fait perdre la confiance de larges masses…

 

Ceci est un avertissement de plus pour tous les dirigeants socialistes et sociaux démocrates en Europe : quand les gens ne distinguent plus entre un programme dit de centre-gauche et un programme de (centre) droite, ils se satisfont de « sortir les sortants » et d’essayer l’autre camp, même si c’est une pure illusion…

 

La classe possédante au pouvoir a choisi une politique de déflation et de récession, plutôt que d’affronter frontalement les marchés financiers. Elle a choisi de protéger la rente.

 

Cette politique échouera.

 

A l’heure où les pourparlers budgétaires pour former le nouveau gouvernement belge sont toujours bloqués, le PS doit continuer de refuser la mise en cause de l’indexation, le relèvement de l’âge légal de la pension, la hausse du ticket modérateur en assurance-maladie, il ne doit pas capituler devant les Michel et les De Croo, ni se satisfaire de compromis des compromis !

 

 R.F.

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

sergio rojas fernandez 21/11/2011 11:35

Bravo Robert, j'aouterais simplement qu'il faut étudier l'arrivée de la droite au Chili en janvier 2010. Le programme PP est le même que celle de la droite chilièenne avec Pinera en tête. Aussi est
le peuple qu'il l'a élu. Donc il faut réflechir encore. Au Chili, depuis l'arrivée de la démocratie,la classe politique n'a rien voulu changer du programme économique de la dictature. Resultat? le
peuple a eu marre! D'ailleurs c'est la droite au pouvoir actuellement qui a permis aux diverses couches de la population de se reveiller, de sortir ses griffes, de se rappeler, et rappeler aux
polititiens surtout, que quand ont est de gauche il ne faut pas jouer l'homme de droite. Salutations à l'équipe.

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens