Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 00:03

 

Ne dites pas "la coalition suédoise"!

 

Elle fait référence à une coalition de centre-droit, alors qu'il s'agira d'un gouvernement des droites, dans lequel la très nationaliste et ultra libérale NVA pèsera de tout son poids !

 

Toutes les idées qui filtrent de la négociation en cours sont plus inquiétantes les unes que les autres. Mais elles sont enrobées dans un vocabulaire mielleux et trompeur, "restaurer la compétitivité", ou "dégager des marges pour l'emploi" qui sont autant de tromperies sur la marchandise... Le programme esquissé  est bel et bien celui du patronat, dont la vocation n'est pas de réduire le chômage, mais d'améliorer le profit. Il n'investira pas dans le contexte économique actuel !

 

Admirons au passage combien les négociateurs sont soucieux de la parité hommes-femmes au niveau européen. Se disputant les premiers rôles comme des chiens se disputent un os, ils font   poireauter Juncker avec la désignation du commissaire belge, poste pour lequel la sociale-chrétienne Marianne Thyssen est pourtant toute indiquée! Mais les principes et le MR style Reynders, cela fait deux!  

 

 

R.F. (26-8)

 

Lagarde… à vue

 

Christine Lagarde, l’actuelle DG du FMI, est rattrapée par les affaires. Elle doit se poser la question de l’efficacité de la justice privée qu’elle a inaugurée avec le fameux « arbitrage » entre le très distingué Bernard Tapie et les débris du Crédit Lyonnais. Les « juges » ont donné raison à l’ancien ministre de la Ville de François Mitterrand qui a empoché au passage 329 millions d’Euros.

 

La Justice – la vraie, la publique – a détecté un problème dans cette juteuse combinaison. Elle a inculpé un des juges « arbitres », Tapie, son avocat et le chef de cabinet de Lagarde lorsqu’elle était ministre des Finances de Sarkozy. Cette dernière fut d’abord entendue comme simple témoin, puis comme témoin assisté – un bidule inventé par le Code pénal d’outre Quiévrain qui signifie que l’on est presque mis en examen – et enfin, mise en examen. Pas pour les faits incriminés, mais pour « négligence ». Elle risque quand-même un an de boîte… qu’elle ne fera pas, rassurez-vous !

 

Pas contente la directrice du FMI, elle conteste et de ce pas retourne travailler à Washington. Elle risque gros malgré tout : les Américains commencent à en avoir assez de ces Français qui prennent la Justice par-dessus la jambe. Après les frasques de DSK, les combines louches de Lagarde, cela commence à faire beaucoup.

 

Aussi, la grande Christine va devoir ferrailler ferme pour terminer son mandat au FMI. Et elle aura sans doute difficile à le renouveler.

 

Christine Lagarde, à défaut de garde à vue, risque bien de l’avoir dans la vue.

 

PV (29-8)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens