Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 13:52

                        Communales : jeu de massacre…

 

Les militants naïfs et les idéalistes invétérés qui espèrent encore « faire de la politique autrement » ne peuvent compter que sur eux-mêmes ! L’Olivier est un arbre qui pousse mal en Belgique ; citoyens, on vous a raconté des contes sur cette alliance progressiste, elle est enterrée depuis longtemps, ce n’est pas Mme Isabelle Durant qui dira le contraire.

Il n’empêche, de cette nuit des longs couteaux du 14 au 15, de cette partie de billard russe, de ce jeu de massacre, on retient surtout qu’en éjectant Mme Milquet, les dirigeants PS de Bruxelles Ville ont commis ce qu’on appelle vulgairement une connerie. Ce n’est pas Philippe Moureaux qui dira le contraire…

 

 Le résultat sera de rejeter Milquet vers la droite dans toutes les négociations fédérales. Si le CDH bruxellois était devenu si infréquentable, il aurait été bon de le faire savoir avant les élections. Observons avec ironie que la regrettée Carine Vyghen n’avait fait qu’anticiper de six ans sur la nouvelle orientation pro - libérale…

 

La montée du PTB

 

Mais laissons là les caciques bruxellois, et aussi les abus du vote ethnique. Malgré les majorités absolues hennuyères, la direction du PS a toutes les raisons de s’inquiéter. Les effets sociaux de la politique néo-libérale donnent des ailes au PTB, qui occupe peu à peu la place de l’ancien parti communiste : 5 sièges à Seraing, 4 à Herstal, 2 à Liège (et un pour la liste Vega, ce sont des amis), un à Charleroi, un à La Louvière, un à Schaerbeek, un à Molenbeek… Et la dispersion des suffrages sur d’autres petites listes de la gauche « radicale » mais encore trop sectaire, ne fait qu’ajouter à l’évidence. Le vote d’indignation monte. Les experts électoraux de l’I.E.V. sauront faire des projections sur 2014…

 

L’extrême - droite est bien là…

 

Quant au « reflux » de l’extrême droite, c’est une illusion : le transfert des voix de tant d’électeurs du Vlaams Belang sur la NVA rend celle-ci encore plus suspecte.

 

 En Wallonie, seule la dispersion  des voix « perdues » masque la réalité : Marine Le Pen y aurait au moins dix pour cent. La montée des abstentions achève d’ajouter du noir au tableau…

 

Une politique suicidaire

 

Maintenant, c’est le budget 2013 et le diktat des « experts » sur des objectifs financiers quasiment hors d’atteinte. Dans un ouvrage dont on recommande la lecture à tous les sociaux- démocrates qui professent « Impossible de faire autrement », livre intitulé « Nous on peut », Jacques Généreux, économiste du Front de gauche en France, explique quelles mesures techniques sont possibles si on veut réellement affronter les marchés financiers. Si « on ne peut pas », la Belgique s’enfoncera comme les autres dans la récession, le chômage de masse et l’injustice sociale la plus criante. Le discours sur l’impuissance est en réalité suicidaire, et la social-démocratie en sera la première victime.   

    

Robert Falony

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens