Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 11:17

Le drapeau rouge à l’étoile verte. Il est partout, il n’est pas un pays, sauf peut-être les Etats- Unis, où le drapeau national soit plus omniprésent qu’au Maroc. Aux yeux des touristes, avides de quiétude, il ne se passe rien dans le royaume. La voix « politiquement correcte », répercutée par notre guide, qui ne jette pourtant aucun voile sur la pauvreté, sur la criminalité, sur l’horreur des prisons surpeuplées, sur les crimes du règne d’Hassan II, est que le monarque actuel est le « Deus ex machina », il va veiller à tout… Les manifestations ? Elles seraient marginales…

 

drapeau_maroc.gif

 

            Un drapeau omniprésent

 

Face au luxe qui est le lot de la bonne société, aux belles demeures de la bourgeoisie d’affaires, il ne faut pas chercher loin les zones déshéritées. D’affreux bidonvilles sont visibles sur la route de Casablanca à Rabat, la vue sur la mer étant sans doute la seule consolation des miséreux qui y subsistent. Sauf dans la fonction publique, pas de couverture sociale pour la masse du peuple.

 

bidonville maroc

 

D'affreux bidonvilles pullulent entre les grandes agglomérations

 

 

 

Le roi, qui semble avoir un palais dans chaque grande ville, « veille » certainement : le discours de Mohammed VI diffusé le 10 mars annonce une nouvelle Constitution soumise à référendum, un rôle accru du Premier ministre, une décentralisation accentuée, une meilleure séparation des pouvoirs… Discours bien accueilli par « l’opposition respectueuse ». Mais qu’est ce qu’une monarchie « constitutionnelle » au Maroc ? L’héritier de la dynastie alaouite fondée au dix septième siècle, Commandeur des croyants dans un pays massivement musulman, ce qui n’est pas rien, n’a certainement pas l’intention de se satisfaire des pouvoirs de son voisin le roi d’Espagne, pour ne pas parler de ceux de la reine d’Angleterre !

 

mohamed_VI.jpg

 

Mohammed VI après son discours du 10 mars : le maintien à tout prix de la

monarchie "constitutionnelle" (?) absolue

 

Les conseillers du roi ont palabré avec les dirigeants syndicaux (UGTM, UMT et autres) et politiques. Mais les partis politiques, très discrédités, vont-ils s’engouffrer dans cette brèche ?

 

Ils sont discrédités, voire fossilisés, comme en Egypte. Le « socialisme » marocain a bien pâli.  En régression aux élections de 2007, l’UNFP affronte des formations concurrentes. C’est pourtant dans cette mouvance, fait remarquable, que le roi a choisi l’homme qui doit présider la commission de la réforme institutionnelle annoncée, un spécialiste respecté, Abdeltif Menouni.

 

Le passe-droit. La corruption. N’est-elle pas  partout ? Ministres, hauts fonctionnaires, généraux, sont aussi des hommes d’affaires, dans une opaque structure des patrimoines. Le roi pourra jouer les uns contre les autres, arbitrer entre la gauche et les islamistes, eux-mêmes « convenables », du parti Justice et développement. Entre le « mouvement du 20 février », celui qui manifeste, et l’opposition politique organisée, il faudrait une articulation solide. Notons que la contestation de rue, comme on l’a vu en Tunisie et en Egypte, est issue pour une bonne part des couches les plus jeunes de la classe moyenne éduquée. Le Maroc compterait trois millions d’adeptes de Facebook, sur une population de 32 millions et demi d’habitants.

 

La « révolution marocaine » devra donc être sociale autant que politique ; et le statut de la femme devra encore évoluer, comme en Tunisie. Et  il est intéressant d’observer que dans des villes comme Rabat et Casablanca, la moitié des filles et des femmes se promènent en cheveux dans la ville, ce qui ici devrait susciter la réflexion de ces curieux progressistes qui font du prosélytisme en faveur du voile islamique…

      

Robert Falony.

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens