Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 09:58

Cette lettre mensuelle poursuit son parcours. Elle est relayée sur Facebook et sur le blog : http://osons.le.socialisme.over-blog.com

Vous pouvez aider à élargir sa diffusion ! Adresse de contact : fal.roberty@skynet.be

 

Israël-Palestine, Irak, Afghanistan : trois  cancers incurables ?  

 

La fausse reprise des pourparlers entre Benyamin Netanyahou et Mahmoud Abbas, président discrédité de l’Autorité palestinienne, est au point mort, sans la moindre chance d’un aboutissement. Israël  n’a aucune intention d’abandonner la colonisation des territoires occupés en fonction de ses besoins démographiques, ni d’en revenir aux frontières de 1967, ni de restituer la moindre portion de Jérusalem Est. Le Premier ministre attend simplement un affaiblissement de l’administration Obama début novembre pour se libérer de la toute petite pression américaine en faveur de la solution des deux Etats. Il n’y a même pas de négociation possible dans un rapport des forces aussi inégal, alors qu’Israël contrôle tout ce qui est stratégique en Cisjordanie, à commencer par la vallée du Jourdain.

 

Dans ces conditions, il n’y a que deux avenirs possibles pour les Palestiniens : la proclamation unilatérale d’un Etat faisant appel à la reconnaissance internationale, qu’une majorité de nations pourrait rapidement consacrer. Cette « sortie » est souhaitée par un nombre croissant de militants palestiniens.

 

L’autre solution serait l’Etat de deux peuples : on sait que la quasi-totalité des Israéliens n’en veulent pas.

 

Faut-il  rappeler que pour la droite sioniste, l’existence du Hamas islamiste retranché dans Gaza et de gens qui, comme le clérical fasciste Ahmadinejad à la tête de l’Iran, affichent leur refus du droit à exister d’Israël, est en quelque sorte un alibi providentiel ?

 

Ce cancer là est le plus ancien pour alimenter les haines du monde arabe et musulman envers « l’Occident ». S’y sont ajoutés depuis dix ans les guerres d’Irak et d’Afghanistan. Seule la seconde a un lien direct avec le 11 septembre. En portant la guerre en Irak, les Bush et Blair ont détruit un pays en même temps que son régime, un pays ravagé devenu ingouvernable, coupé en trois, livré aux fanatiques religieux et aux calculs des pays voisins. Officiellement désengagé, mais les Etats-Unis y ont toujours 50.000 hommes, le gouvernement américain ne peut que faire le constat du désastre.

 

Le cas afghan est hélas plus complexe. Comme « importation d’un modèle démocratique », l’échec est aussi patent qu’en Irak, la corruption est partout. Il faut bien dire que l’intervention soviétique de 1980 a été la boîte de Pandore dont sont sortis tous les maux. Les talibans pachtouns exportés par le Pakistan, renversés en 1991 mais remis en selle par le ratage total de la « reconstruction » du pays, sont les frères siamois de leurs coreligionnaires pakistanais, assistés sans doute par les services secrets de cet Etat. L’administration Obama a hérité de ce conflit qu’elle n’a pas créé. Et on assiste au spectacle d’une guerre de type quelque peu « colonial » que seule l’aversion légitime suscitée aux yeux du monde par les talibans permet, sinon de légitimer, du moins de comprendre. (Notons que l’on négocie en secret avec eux tout en les bombardant…). Si cette partie est d’ores et déjà perdue, mieux vaudrait tenter d’y mettre fin par un cessez-le-feu unilatéral qui ne serait pas un abandon pur et simple… 

 

                       Robert Falony.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens