Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 14:02

 

Adresse de contact : fal.roberty@skynet.be 

  

Hongrie, Tunisie : l’Europe en déni de démocratie…

  

Dans la pensée socialiste classique, la démocratie bourgeoise est tronquée faute de démocratie économique. Et cela reste vrai. Mais ce sont de nos jours des forces de droite qui attaquent la démocratie bourgeoise : par le haut, la mondialisation capitaliste a vidé l’Etat national de sa capacité, le plaçant sous le joug des marchés financiers ; par le bas, la résurgence des nationalismes mâtinés de populisme xénophobe détourne l’attention des masses face à la crise sociale. Ces forces sont partout à l’oeuvre : avec Wilders, avec De Wever, avec Marine Le Pen, avec Bossi. Et avec Viktor Orban, dont la victoire  électorale en avril est le produit, ce qu’on oublie de dire, de la saignée à blanc imposée à la Hongrie par  le F.M.I. et mise en oeuvre par la « gauche ». Doté de la majorité des deux tiers, il s’empresse de mettre la presse sous le boisseau. Il devient le Horthy de notre époque.

 

Ce qui vient de se passer au Parlement est édifiant : la droite PPE, en dépit des murmures, s’est serrée derrière Orban. Pas question d’un vote de censure face à la présidence de l’Union ! Les Verts surtout, les libéraux grâce à Verhofstadt, les sociaux-démocrates avec Martin Schulz, ont sauvé la face. Mais l’attitude de la Commission, de Barroso, de Van Rompuy, a été lamentable. La Commission suggérera sans doute à Budapest quelques amendements à la loi anti-presse, elle a renoncé à plaider sur le fond. Et que dire des projets de Budapest d’élargir la nationalité (passeport, droit de vote..) aux minorités de souche hongroise dans les pays voisins ? D’un régime qui rêve des frontières de 1914 ?  Mais Orban l’a bien compris : il a incarné à Strasbourg la droite contre la gauche, tout fier de son rôle.

 

Faut-il tant s’étonner ? Cette Europe est celle des banquiers irlandais kleptomanes, des comptes publics truqués des magiciens grecs, de plans de rigueur qui, pour ce qui est des conditions sociales, ramènent le peuple portugais au temps de Salazar, mais avec en plus une mendicité tournée vers les capitalistes chinois… « Indignez vous ! » dit Stéphane Hessel. Pas seulement : « Révoltez vous ! ». L’exemple est venu de Tunisie.

 

La révolution tunisienne est l’exemple parfait d’un mouvement parti spontanément de la base populaire et provoqué par le chômage et la misère. Pas une ombre d’islamisme. Une condition des révolutions – le passage dans le camp insurgé d’une partie au moins des forces armées- a été remplie par  l’armée tunisienne, qui n’était pas un pilier du régime Ben Ali.

 

Les autres systèmes corrompus du monde arabe, au premier rang desquels ceux d’Algérie et d’Egypte, sont inquiets. Sale temps pour Moubarak et Kadhafi, celui-là ! Que l’Europe cesse de vouloir les rassurer, fasse oublier les complaisances honteuses dont la clique de Ben Ali a bénéficié. L’islamisme ? Ce sont ces régimes répressifs qui en font le jeu : on doit rappeler que si les Algériens se sont tournés vers le FIS au début des années nonante, c’est à la suite de la sanglante répression des émeutes de 1988, dont les motifs étaient semblables à ceux des Tunisiens ces dernières semaines !

 

Allons plus loin : que dire d’une société dont la plupart des dirigeants ont peur de la jeunesse (la délinquance les sert, en fait…), ont peur d’Internet qui facilite la communication horizontale ? Ont peur pour leur position sociale, leurs placements, leurs privilèges, leur emprise politique ? C’est en ce sens que la révolution tunisienne a une portée qui dépasse de loin le monde arabo-musulman.  

 

Robert Falony.

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens