Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 21:09

 

Adresse de contact : fal.roberty@skynet.be

 

Espoirs et aléas de la « révolution arabe ».

 

Ce qui pouvait arriver de mieux en ce début d’année, c’est le renversement du régime de Ben Ali et de celui de Moubarak. La « révolution » n’est donc pas un mythe. Mais le mot convient-il ? Ne faut-il pas parler de « soulèvement populaire généralisé », mais sans projet politique défini et sans direction de rechange ? Et pourquoi ce qui a échoué à Téhéran en 2009 a-t-il réussi à Tunis et au Caire en 2011 ? Et quid de la tragédie libyenne en cours ?

 

Deux conditions au moins se sont trouvées réunies : l’entrée en scène d’une large fraction des couches moyennes instruites (les plus pauvres ne sont pas sur Facebook…) et le basculement d’une partie au moins des forces armées dans le camp du « changement ». Ceci ne contredit en rien les schémas marxistes classiques…

 

La Tunisie était probablement le meilleur terrain pour l’explosion initiale. Mais à Tunis comme au Caire, les excès d’un népotisme très personnalisé ont facilité l’effondrement de deux systèmes vermoulus. Dans les deux cas, les « islamistes » ne sont pas à l’origine des évènements. Et la« démocratie » y reste à inventer, avec la montée inéluctable des luttes sociales pour de meilleures conditions de vie. Voyons les répercussions possibles sur trois  terrains d’envergure…

 

L’Algérie : le poids du passé y est terrible. Les huit années de la guerre de libération nationale  ont créé les conditions bureaucratiques d’un régime qui est une dictature à la fois  militaire  et de classe. Etat, armée, parti, sont confondus Ce système a produit une insurrection islamiste - la seule voie qui paraissait ouverte-  noyée dans le sang. Les deux faces de la même médaille, mais un lourd handicap. L’opposition politique souffre en outre de ses divisions.

 

Pour faire oublier sa honteuse collusion avec Ben Ali, la République française, avec toute la population algérienne de France, ferait bien de jouer à fond  la carte des réformes démocratiques à Alger, mais impossible d’attendre cela d’un Sarkozy !

 

Hors du monde arabe : l’Iran, citadelle du monde musulman chiite. C’est à Téhéran que la clique au pouvoir est la plus affolée par le courant de la révolte. Après une période de silence, elle a eu recours à l’affabulation anti-impérialiste, tout en interdisant les manifestations de solidarité avec les Egyptiens.

 

La théocratie instaurée par Khomeiny en 1979 a été comme le châtiment du monde occidental pour son soutien d’un quart de siècle au régime du Shah. D’un fonctionnement complexe, elle s’est  complètement déréglée  en 2009 pour dégénérer en islamo-fascisme, ceci dit en pesant bien le sens des mots…

 

Dans le camp du président Ahmadinejad et du guide suprême Ali Khamenei s’élèvent des clameurs pour mettre à mort les figures de proue de l’opposition. Il n’y a pas d’autre politique face à ce régime que sa mise en quarantaine.

 

La chute de Moubarak, qui comptait tant d’amis en Israël, va modifier le rapport des forces en faveur du peuple palestinien. Dans son rôle d’intermédiaire pour une négociation introuvable, Moubarak avait en fait abandonné- on peut même dire trahi- la cause palestinienne. Même s’ils respectent formellement les accords de paix séparée avec Israël, les futurs dirigeants égyptiens ne mèneront plus une politique aussi complaisante vis-à-vis de l’Etat hébreu, dont il n’est plus à démontrer qu’il refuse toute négociation sur une base sérieuse avec l’Autorité palestinienne, d’ailleurs affaiblie. Et le lobby sioniste à Washington pèse de tout son poids.

 

En conclusion, il faut saluer le courage des masses arabes, terriblement éprouvées et meurtries. Il interpelle les peuples du monde entier.  

 

Robert Falony.

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens