Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 14:42

 

Adresse de contact :

fal.roberty@skynet.be

 

Libye : extension du devoir d’ingérence.

 

De Casablanca à Bahreïn, la révolte dans le monde arabe ébranle le pouvoir des monarques, dictateurs et oligarques. Si Kadhafi avait été libre d’écraser l’insurrection libyenne par le terrorisme d’Etat, cela aurait porté un coup d’arrêt à l’ensemble de ce mouvement des masses en faveur de la démocratie et des libertés publiques. Et démenti le discours d’Obama en faveur de réformes allant dans ce sens. Le président américain a hésité mais s’est décidé. Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a fourni, sans veto russe ni chinois, la légitimité que n’avait pas Bush en attaquant stupidement l’Irak, dans un contexte totalement différent.

 

La gauche, ou du moins une partie de la gauche, a toujours eu un problème avec le « devoir d’ingérence ». A côté des vieux staliniens mal blanchis, il y a plus largement tous ceux qui en sont restés à des schémas dépassées hérités du monde bipolaire et de la guerre froide.

 

 Et il y a encore la cohorte des adeptes du dogme de la « souveraineté nationale », qui confondent les peuples et les régimes, la souveraineté de qui ? Un dogme rendu dérisoire par la mondialisation capitaliste, qui l’a vidé de toute substance. Et il y a enfin ce sourd sentiment d’incompréhension, à la limite de la xénophobie, qui habite une partie de l’opinion européenne : ces évènements démentent l’idée toute faite d’un monde arabe voué à la servilité, « Ils ne sont pas comme nous ».

 

Cette montagne d’inertie, outre les sales combines de la géopolitique,  a produit le génocide au Rwanda, les crimes contre l’humanité en Bosnie, au Darfour, au Congo… Il faut aller plus loin que les mandats d’interposition des « Casques bleus » qui n’empêchent pas les atrocités à deux pas de leurs campements… La résolution 1973 du 17 mars est un pas dans la bonne direction, vers une sorte de « gendarmerie mondiale ». Car il n’y a pas d’autre embryon possible d’une gouvernance mondiale que le Conseil de Sécurité…

 

C’est à cette résolution qu’il faut donc s’en tenir. Il eut certes mieux  valu que les insurgés puissent venir à bout de Kadhafi par leurs propres moyens. Et il eut mieux valu que le commandement des opérations aériennes reste « ad hoc », et ne passe en rien à l’Otan, qui n’a pas la confiance du monde arabe. Mais ceux qui ont accepté la zone d’exclusion aérienne savaient qu’elle impliquait la destruction des batteries antiaériennes de l’armée de Kadhafi. Et que la protection des civils passe par la destruction des armes lourdes du dictateur, « Il faut vouloir les conséquences de ce qu’on veut ».

 

La révolte du monde arabe, qui a atteint la Syrie, est sans projet politique précis, elle est une « aspiration démocratique », le désir intense de bénéficier des libertés que connaît le monde occidental, à la grande perplexité des islamistes qui, eux, n’aiment pas la démocratie. Mais cette révolte, pour ne pas être récupérée par les structures conservatrices, devra se préciser sur le terrain social, mettre en cause un mode de développement économique inadéquat. Osons dire : donner la main à la contestation anticapitaliste en Europe… Alors que l’abstention électorale atteint sur le vieux continent des niveaux dangereux et honteux, quelle leçon nous donnent les insurgés d’Afrique du nord et du Moyen Orient !

 

Enfin, la question palestinienne va prendre une dimension nouvelle. Le veto qui n’a pas été prononcé sur la résolution 1973 doit être abandonné aussi par les Etats-Unis quand il s’agit de l’Etat hébreu. Quelle vaste coalition mondiale pourra imposer une paix juste en faveur du peuple palestinien ?

 

Robert Falony.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens