Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 09:43

 Adresse de contact : fal.roberty@skynet.be

 

La Grèce et l’Europe des hypocrites…

 

Georges Papandréou, de la dynastie du même nom, est fils et petit fils de Premier ministre. Pur produit des hautes écoles anglo-saxonnes, il est arrivé au pouvoir en 2009, pour son malheur et celui du Pasok. Comment peut-on se  réclamer d’une pensée socialiste et opter pour une politique qui sacrifie, aux intérêts des possédants, les plus faibles, les plus démunis ? Et qui, au reste, est vouée à l’échec, avec la Banque centrale européenne dans le rôle du père fouettard ? Cette politique plonge la Grèce dans une récession sans fond.

 

Donc la dette grecque, un peu plus tôt, un peu plus tard, devra être restructurée.  La chancelière allemande a commencé de le comprendre, qui aurait souhaité une participation obligatoire des banques au plan de sauvetage actuel, au moins sous la forme d’un allongement des échéances. Mais la terreur panique de ses partenaires face aux marchés financiers et l’exposition des banques au risque grec amène l’Union –en fait la non Europe – a préférer l’habituel bricolage financier, impliquant à peine le secteur bancaire, responsable de la crise de 2008, sur une base dite volontaire.

 

Certes, les précédents gouvernements grecs, de gauche comme de droite, sont responsables de comptes budgétaires truqués, de la fraude fiscale, de l’impéritie administrative. Et on s’interroge sur le caractère « socialiste » des plans d’austérité face aux privilèges de l’Eglise orthodoxe et aux combines des armateurs pour éluder l’impôt. Au lieu de cela : sacrifice de la fonction publique, privatisation à tout va !

 

Mais que d’hypocrisie de la part des dirigeants européens ! Quand ils ont admis la Grèce dans la zone euro, c’était les yeux fermés sur ses comptes ? Ceux d’autres pays, comme l’Italie, sont-ils plus nets ? La dette cachée n’est-elle pas universelle ? (1).

 

C’est début 2010 qu’il fallait aider directement la Grèce à ne pas s’engager dans la spirale d’un endettement à taux usuraires ! L’attitude allemande, en particulier, a fait perdre un temps précieux.

 

 Rappelons une fois de plus qu’une monnaie unique sans euro-obligations uniques est une aberration, qui devait forcément amener les marchés à spéculer sur les maillons les plus faibles.

 

Un Etat en cessation de paiement, cela signifie certes des troubles graves. Mais qu’on ne nous présente pas cela comme l’Apocalypse. L’Argentine est passée par là fin 2001,  et son défunt président Kirchner, par après, mena de dures négociations avec des créanciers qui, pour ne pas tout perdre, finirent pour la plupart par accepter une décote allant jusque 50%. Voilà un exemple qui ne risque pas d’inspirer un Papandréou…

Depuis la crise de 2008, la preuve est faite qu’on ne peut en sortir ni par les recettes keynésiennes d’urgence, ni par le retour aux « lois » du marché, celles du libéralisme économique. Depuis trois ans, les « sommets » d’hommes d’Etat n’ont procédé à aucune régulation en profondeur de la sphère financière.  D’ailleurs la plupart d’entre eux ne sont rien d’autre que des représentants personnels des intérêts capitalistes.

 

 La gauche doit réhabiliter le dirigisme en économie, et choisir la voie fiscale - dans la justice sociale- pour faire face au problème général de la dette publique.

Solidarité totale avec les protestataires grecs !

   

Robert Falony

 

(1) .Le jeudi 22 septembre, un débat : « Dette publique : qui doit payer ? » aura lieu à la Mutualité socialiste, salle « Sacco et Vanzetti » rue du Midi (rue des Moineaux, 17-19) organisé par notre club en association avec les FPS.

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens