Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 23:25

Commentez, diffusez sur vos réseaux ! Adresse de contact : fal.roberty@skynet.be

 

Le Conseil européen de tous les périls…

 

Le Conseil européen des 28 et 29 juin, pas informel celui-là,  risque d’être palpitant. L’élection de François Hollande a au moins changé la donne sur un point : il n’y a plus de petits arrangements préalables entre Paris et Berlin, les autres ont voix au chapitre. C’est l’intérêt de Hollande de rechercher l’appui des pays du Sud qui souffrent le plus. A ceux qui prévoient « un compromis » sur les euro-obligations, il faut demander si ce sera un compromis favorable à Angela Merkel (la nouvelle Thatcher de l’Europe…) , ou bien le début d’une véritable solidarité européenne mutualisant les dettes souveraines.

 

Et il faut bien en revenir d’abord au cas grec. Deux curiosités peu soulignées dans la grande presse : lorsqu’en décembre dernier, l’encore premier ministre Papandréou préconisa un referendum sur l’appartenance de son pays à la zone euro, les eurocrates lui tombèrent dessus à bras raccourcis. Maintenant, les mêmes font savoir aux Grecs que leur vote aux législatives bis équivaut à un vote… sur le maintien de leur pays dans la zone euro, au prix des plans d’austérité qu’on sait… Et ils souhaitent clairement une docile majorité de gouvernement Nouvelle Démocratie- Pasok, c'est-à-dire les deux grands partis qui, depuis des décennies, ont amené la Grèce là où elle est, incapables d’instaurer un système fiscal moderne. Lorsque la directrice du FMI, Mme Lagarde, fait la morale au peuple grec, elle oublie seulement de parler des armateurs sous pavillon de complaisance, ou de l’Eglise orthodoxe qui contribue si peu…

 

Ceux qui ont peur de la crise en subiront une bien pire. Souhaitons donc que les Grecs confirment leur vote « négatif », et obligent les gnomes de Francfort et les ultras du monétarisme à aller au bout de leurs intentions !

 

Ce n’est pas un socialiste, loin de là, mais le professeur De Grauwe, libéral, économiste et professeur à la KUL, qui, dans « Le Soir » du 30 mai, accuse la Banque centrale européenne de ne pas gérer la situation, en admettant que des Etats doivent emprunter à 6% alors que les« investisseurs » placent leurs capitaux en Allemagne à quasiment 0% !

Et que l’on cesse de chanter le grand air de la « croissance » sans dire avec quel argent on peut la financer, hormis quelques fonds européens. Et sans dire de quel type de « croissance » il  doit s’agir !

 

Les élections législatives françaises

 

Tandis que la Commission européenne, organe de la dictature du grand capital sans légitimité démocratique directe, continue de pérorer en faveur d’une politique qui a si remarquablement échoué, les populations doivent utiliser leur pauvre bulletin de vote –et la rue ! –pour faire entendre leur protestation.

 

La France, qui est décidément une sorte de monarchie élective, avec maintenant un personnage plus convenable à sa tête, devrait confirmer les 10 et 17 juin son vote de la présidentielle. Les forces de la finance brûlent d’impatience : il s’agit au plus vite de forcer le gouvernement PS à abandonner ses « promesses » électorales. C’est aussi le vœu ardent de « Bruxelles ». Dans une élection très incertaine en la circonscription d’Hénin-Beaumont, JL Mélenchon espère non sans courage affronter au second tour Marine Le Pen, qui obtint 35% dans son fief. Si au niveau des directions, l’affrontement UMP-FN reste de rigueur, une porosité certaine existe à la base : des candidats UMP partagent sans vergogne avec le FN quelques unes de ses thèses.  Le risque : un niveau élevé d’abstentions.

                                                              

Robert Falony

 

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens