Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 08:09

Adresse de contact : fal.roberty@skynet.be

 

Ce qui justifie l’intervention française au Mali…

 

Quel rapport existe-t-il entre le viol meurtrier d’une étudiante à New Delhi, qui a mis toute l’Inde en émoi, et l’intervention militaire française au Mali, face aux forces islamistes ? En termes d’information courante, aucun. Mais il y a cette toile de fond : le sort des femmes, c'est-à-dire de la moitié de l’humanité.

 

L’Inde dans ce qu’elle a de pire…

 

Le viol de New Delhi a jeté la classe moyenne urbaine dans la rue, mais ce qui se passe souvent dans les campagnes, dans ces Etats où le passé féodal n’est pas mort, où règne l’obscurantisme hindouiste, a pu être évoqué en la circonstance : le quasi esclavage des filles, les crimes commis contre elles.

 

En Chine, malgré les errements tragiques du maoïsme, la révolution a marqué une rupture radicale avec le passé féodal. En Inde, cette révolution n’a jamais eu lieu. Le système des castes n’a pas été éradiqué des mœurs. Le déficit démographique en filles, dont on parle si peu, ne peut pas être attribué comme en Chine à la politique de l’enfant unique : il s’agit bien d’autre chose, de la place de la femme dans la société, de sa valeur sociale.

 

Mali : l’intervention française est le moindre mal…

 

Comme en Libye au moment où Benghazi allait succomber, la gauche lucide s’est trouvée devant un dilemme : ou bien assister à la mainmise des groupes islamistes extrêmes sur la totalité du Mali, ou bien approuver l’intervention militaire française pour bloquer cette engeance de fanatiques, malgré les risques de dérives que cela comporte. Cette intervention est le moindre mal.

 

AQMI, Ansar Dine, Mujao, cet agglomérat de groupes talibans au Sahel ne relève pas du folklore local. A Tombouctou, cité historique, à Gao, ils ont appliqué leur sinistre charia : lapidations, amputations, viols et pillages pour faire bonne mesure,  trafics en tous genres. En Mauritanie, plus au sud au Nigeria, cet islamisme s’étend comme une gangrène. Avec la haine et le mépris des femmes, la moitié de l’humanité. Et la haine de la culture.

 

Un islamisme à trois étages : en pointe AQMI, les djihadistes du Maghreb, qui rêvent du califat universel ; en dessous la mouvance salafiste, pas nécessairement acquise à la lutte armée, active en Tunisie et en Egypte ; et enfin, diffusée massivement par l’Arabie saoudite, la version puritaine de l’Islam, le courant wahhabite, apparu au dix-huitième siècle.

Au passif de l’intervention française, il y a des éléments connus : la nature du pouvoir militaire à Bamako, issu d’un putsch ; l’interprétation quelque peu maximaliste de la position adoptée auparavant par le Conseil de Sécurité ; les risques d’une guérilla de longue durée, mais celle-ci est engagée de longue date. La question des Touaregs devra être résolue.

 

La position de l’Algérie doit retenir l’attention : elle a autorisé le survol de l’aviation militaire française, et elle contribue à l’embargo sur le carburant des forces islamistes. En même temps, elle maintient une officielle « neutralité », ce qui n’a pas empêché le raid sanglant pratiqué sur son sol.

 

Il y a assez de critiques à adresser au gouvernement social-démocrate en France pour ne pas y ajouter, comme Mélenchon, celle de s’être comporté « comme Zorro » en Afrique. Irak,  Afghanistan, Libye, Syrie : autant de situations différentes, voire opposées. Mais cette fraction de la gauche obnubilée par son empathie envers « la religion du colonisé » semble incapable de les analyser. Les femmes africaines qui acclament les forces françaises, elles, savent pourquoi !   

 

Robert Falony   

                                                                  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens