Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 10:34

  

Adresse de contact : fal.roberty@skynet.be

 

Turquie, Brésil : masses en révolte contre le système…

 

A la stupéfaction des dirigeants, dans deux pays aussi dissemblables, de larges masses qui se projettent comme « le peuple » se sont mobilisées dans la rue pour s’opposer à la politique gouvernementale. Au-delà du sort d’un parc à Istanbul, d’une hausse des tarifs de transport public dans le cas brésilien, c’est la mainmise de l’argent sur la ville et sur la vie qui est dénoncée.

 

La résistance à l’islamisme rampant d’ Erdogan

 

Ce qui se cache derrière « l’Islam modéré » du parti au pouvoir en Turquie, l’AKP, c’est en fait un islamisme rampant qui se distingue à peine de l’idéologie des Frères musulmans dans toute la région. Face aux troubles de juin, l’armée turque d’il y a dix ou 15 ans, gardienne du kémalisme, aurait pu procéder à un coup de force pour renverser Erdogan. Elle n’en est plus capable, tant le parti au pouvoir a colonisé les institutions : forces armées, appareil judiciaire, et la presse, pour éliminer la contestation, et changer la nature même du régime.

 

Cette Turquie là, à la fois plus nationaliste que jamais et cléricale de surcroît, n’a pas sa place dans une Europe qui abrite déjà avec complaisance le régime Orban en Hongrie.

 

L’AKP a été reconduite au pouvoir aux élections de juin 2011, avec 49,9 pour cent des suffrages, un résultat l’assurant d’une large majorité en sièges mais non des deux tiers requis en matière constitutionnelle. L’opposition légale est représentée par le parti Républicain du peuple (CHP), bastion du kémalisme laïc traditionnel.

 

L’AKP est d’abord le parti des masses paysannes d’Anatolie, dont Erdogan lui-même est issu. Mais surtout celui des petits propriétaires conservateurs, en soutien au grand capital. A Istanbul, les projets d’urbanisme du parti au pouvoir sont pharaoniques, ainsi la construction d’une gigantesque mosquée sur la rive asiatique, dominant la ville. Mais ils coïncident avec les intérêts fonciers de très grosses entreprises. Les masses qui sont descendues dans les rues sont hétéroclites : réunissant à la fois la bourgeoisie occidentalisée qu’Erdogan déteste, les partisans de la laïcité, la gauche et l’extrême gauche, tout un monde d’intellectuels et d’artistes. Mais elles ont porté un coup d’arrêt à la droite, alors que la conjoncture économique se dégrade : trois pour cent de « croissance » mais sept pour cent d’inflation.

 

Brésil : l’explosion inattendue

 

L’explosion du 20 juin au Brésil est encore plus inattendue. D’une nature plus sociale, elle survient dans un pays où, sous la longue présidence du charismatique « Lula », la misère a reculé, la faim a été vaincue. Mais l’accession au pouvoir du Parti des travailleurs a signifié son passage rapide à une politique social démocrate de type classique, sans réformes anticapitalistes. Héritière du grand homme, la présidente Dilma Rousseff expérimente que le pacte entre le PT avec les masses est rompu. Il est significatif que le soulèvement populaire a été provoqué à la fois par la question si quotidienne du transport public et par l’indignation face aux dépenses somptuaires pour la coupe du monde de football. La présidente a opéré une courbe rentrante.

 

Ce qu’il y a de commun entre les deux mouvements semble être ceci : la qualité de la vie pour le plus grand nombre n’a rien à voir avec une « croissance » exprimée sous forme de projets urbains pharaoniques, stades dédiés au sport – spectacle ou centres commerciaux censés relancer la consommation. Loin du service à la personne et au citoyen.       

 

Robert Falony

 

                                                                                           

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens