Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 09:23

L’Occident a le Poutine qu’il mérite…

 

Du naufrage de l’URSS, Vladimir Poutine a entrepris de sauver quelque chose : conserver à la Russie son rôle de deuxième puissance mondiale, face aux Etats-Unis. Son idéologie est le nationalisme, le retour à la « grandeur » du passé russe, qu’il fut incarné par Staline ou par un Tsar. Avec la Syrie, il « tient » Obama. Assad est son féal. Il ne s’agit pas d’idéologie, mais de géopolitique.

 

Le monde occidental a la Russie qu’il mérite. Après l’implosion de l’URSS, et tandis que la Russie d’Eltsine s’enfonçait dans un désastre absolu, à la fois social, économique et financier, il a trouvé bon de faire avancer l’Otan, qui est une alliance militaire, aussi loin que possible à l’Est. L’Ukraine, la Géorgie, au nom bien entendu de la démocratie, ont été l’objet de sollicitudes intéressées, tandis que l’Asie centrale devenait un autre champ de manœuvres et d’affrontements. Le vieil ours russe, même rallié au système capitaliste, a eu de quoi s’inquiéter. Dans le régime Poutine, toute opposition intérieure est redevenue « la main de l’étranger ».

 

L’impérialisme américain - il y en a d’autres  -  peut bien demeurer principal, mais il est déclinant. On le voit bien en Egypte comme dans l’affaire syrienne.

 

La folle guerre contre l’Irak, endossée par Bush et Blair, lui a porté un coup fatal. Elle a finalement abouti, en Irak même, à un enchaînement perpétuel d’attentats sanglants, opposant un gouvernement chiite à une minorité sunnite dépossédée du pouvoir. Et a l’Ouest, à ne plus pouvoir faire la distinction entre le mensonge et l’évidence…Le droit international ( ?) et le devoir d’ingérence humanitaire restent suspendus à l’usage du veto au Conseil de sécurité. Un droit régalien pour la bande des Cinq, auquel tant Washington que Moscou et Pékin restent fort attachés… Parlons donc plutôt du Conseil d’Insécurité.

 

L’étouffement de la « révolution arabe »…

 

Si la « révolution arabe » a démontré quelque chose, c’est que l’aspiration des peuples aux libertés démocratiques est universelle, qu’elle transcende la religion et la « culture ». C’est ce qui épouvante tant de pouvoirs étatiques. Mais ce soulèvement de larges masses est en voie d’étouffement, sans qu’on puisse prononcer encore son R.I.P. L’espoir subsiste en Tunisie.

 En Egypte, la gauche démocratique, avec son inexpérience et ses divisions, a été jouée par les Frères musulmans comme par l’Etat militaire. Mais ce qui s’est passé en Syrie est encore plus révélateur : au début, et sans mobiles religieux, presque tout un peuple revendiquait pacifiquement la fin de la dictature. On lui tira dessus. En deux ans, le clan Assad a réussi à transformer cette situation en un conflit multiforme, opposant son camp au monde sunnite, avec l’appui de l’Iran et du Hezbollah libanais, tandis que la rébellion armée se faisait contaminer par l’islamisme extrême. C’est vraiment l’horreur de l’utilisation des armes chimiques (déjà employées contre les Kurdes par Saddam Hussein…) qui modifie la donne de la non-intervention… Mais le régime syrien réussit remarquablement à détruire le pays qu’il administrait, à la façon du Hitler de 1945, « Périssons mais dans les ruines »…

 

Une Russie moins crispée sur son nationalisme aurait pu accepter, au début de la « guerre civile » syrienne, une zone d’exclusion aérienne qui aurait paralysé l’aviation du régime. Maintenant, que les Etats- Unis finissent ou non par intervenir, le mal est fait : 100.000 morts, deux millions de réfugiés, les civils gazés… Une partie du refus d’intervenir vient d’un non dit, d’une xénophobie latente, très marquée dans les partis d’extrême-droite : « Que les Arabes se massacrent entre eux, ça ne nous concerne pas… ».

 

 

Robert Falony

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens