Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 23:29

Médias: Irak, Ukraine, la fausse objectivité...

 

Le JT du soir, principale, voire unique, source d'information du plus grand nombre. De l'image avant tout, rarement localisée. Du factuel, pas de recul, pas de contexte. Le goût de la sensation. Et parfois la forme la plus subtile du mensonge: celui par omission.

 

Lorsque Mossoul, à la mi-juin, tomba aux mains de ce qui était alors l'EIIL, cela ne provoqua pas d'énormes vagues dans l'opinion mondiale. Moins que le sort d'infortunés otages décapités. Mais, même si le pseudo "Etat islamique" est finalement écrasé, jamais ses victimes, chrétiens d'Orient chassés et dépouillés, eux et d'autres minorités, ne retrouveront leurs foyers.

 

En termes de barbarie, le nouveau califat  se distingue certes par son exhibitionnisme, mais ses troupes ont été à bonne école, sauf que les bourreaux du régime syrien opéraient avec plus de discrétion.

 

Mais, pour expliquer la situation en Irak, il est incroyable de ne pas remonter d'abord à la guerre de l'administration Bush contre l'Irak de Saddam Hussein, sur base d'un mensonge et sans justification humanitaire. Encore était-ce une chose de chasser ce dictateur, une autre de briser la colonne vertébrale d'un Etat. C'est pourtant ce qu'ont fait Bush et Blair. L'Irak d'après 2003 n'est plus que chaos, revanche sectaire des chiites contre les sunnites, attentats et représailles, corruption généralisée. Des tribus sunnites finissent par se jeter dans les bras des  dissidents d'Al Qaida, adeptes du nouveau calife.

 

Ce sont bien des monstres, et on ne les bloque pas avec de bons sentiments mais avec des armes. Mais il convient de souligner que le monde musulman est la première victime de leurs errements. Derrière l'aspect religieux de l'éternel et archaïque conflit entre musulmans chiites et sunnites se cachent de puissants intérêts d'Etat, opposant l'Iran, l'Arabie saoudite, la Turquie. La coalition mise en place dans l'urgence par l'administration Obama est bien hétéroclite...

 

Ukraine: une  propagande simpliste des deux côtés...

 

La crise ukrainienne semble être entrée dans une phase de gel, parce que l'offensive guerrière du gouvernement de Kiev contre la sécession a échoué du fait de la réaction russe; et que les évènements du Moyen Orient ont changé la priorité pour les Etats-Unis et pour l'Europe.

 

 Mais il était simpliste de réduire cette crise à une agression de la Russie contre un pays souverain, au lieu d'expliquer les données du problème, et la réalité géopolitique. Les dirigeants occidentaux auraient évité beaucoup de morts en professant que la vocation de l'Ukraine n'est pas de devenir membre de l'Union européenne et encore moins de l'Otan. De telles visées sont reportées aux calendes grecques, même le président Porochenko, réaliste, en renvoie la demande à la fin de la décennie...

 

Le juste milieu demeure d'œuvrer pour une Ukraine aussi neutralisée que possible. Toute politique visant à la rattacher à moyen terme au bloc occidental ne fait que renforcer l'emprise de Poutine sur la société russe, comme parangon du patriotisme. Ce qui est arrivé cette année. Car ce sont les masses russes elles mêmes qui doivent combattre pour plus de démocratie, en rupture avec le nationalisme passéiste du régime, d'ailleurs plus faible qu'il n'y parait.

 

Robert Falony

 

N. Aux éditions Jourdan: "1914-2014, la véritable histoire du siècle". 18,90 €

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens