Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 18:06

De quoi je me mêle ?

 

Notre Souverain soi-disant dépouillé de tous ses pouvoirs, vient de donner ses instructions à Yves Leterme, Premier ministre démissionnaire et grand meneur d’affaires courantes, selon l’agence Belga citée par le site de la Libre Belgique.

 

« Le roi Albert II a demandé lundi au premier ministre démissionnaire Yves Leterme que son gouvernement en affaires courantes prépare le budget 2011 « avec comme objectif que le solde de ce budget soit meilleur que celui convenu avec les autorités européennes ».  Et puis, Rudi Thomaes, président de la FEB y est allé de son coup de gueule : « Le monde politique doit prendre le temps pour trouver un accord mais cela a assez duré maintenant. Cela ne peut plus se poursuivre comme cela ! ». Ceci explique sans doute cela.

 

rudi_thomaes.jpg

 

Rudi Thomaes (FEB) sait qu'il sera entendu !

 

Ainsi donc, le Sire intervient dans les choix politiques du gouvernement en « affaires courantes » – bien sûr dans le sens des diktats néolibéraux de la FEB et de la Commission européenne et même au-delà – pour la confection du budget 2011. On doit faire mieux que ce qu’exige l’Europe ! Voilà l’injonction de Sa Majesté, sans doute en préalable à la formation d’un « gouvernement provisoire » tant désiré par Didier Reynders.

 

albertII_Leterme.jpg

 

Albert II dicte ses "ordres" à Yves Leterme

 

Le Parlement élu démocratiquement ? Pour mémoire ! Les négociations politiques préalables à la confection de tout budget ? Inutile !

 

Les Saxe Cobourg seraient-ils nostalgiques du bon temps du « despotisme éclairé » de leurs ancêtres ?

 

L’impôt des sociétés, à quoi cela sert ?

 

Notre bon Roi Albert II ferait bien de se préoccuper, dans ses soucis budgétaires, de la perception de l’impôt des sociétés, car, toujours selon la Libre Belgique :

 

« Au cours de l'exercice 2007, 30.474 entreprises belges n'ont pas fait de déclaration à l'impôt des sociétés. En 2008 et 2009, ce chiffre a respectivement atteint 32.019 et 34.445 entreprises, selon un décompte encore provisoire livré par le ministre des Finances Didier Reynders en réponse à une question écrite du député Dirk Van der Maelen (Sp.a).

 

dirk_van_der_maelen.jpg

 

Dirk Van der Maelen (SPa) : un parlementaire

vigilant

 

Le chiffre pour l'année 2007 de 30.474 entreprises est un peu en-deçà du chiffre de 31.581 enregistré en 2004.

 

11.376 de ces 30.474 entreprises étaient localisées en Flandre, contre 9.833 à Bruxelles et 9.265 en Wallonie, précise encore le ministre des Finances. »

 

Comprimer les dépenses sociales, cela on ne l’oubliera pas. Quant à l’impôt des sociétés, est-ce vraiment nécessaire ? Et puis, il ne faut pas oublier « la compétitivité des entreprises », mon bon Monsieur !

 

PV

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens