Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 14:15

En Histoire, 140 ans, c’est court. L’espace de trois générations. (Le grand père maternel du signataire était né en 1871…).

 

Bref rappel historique. Durant l’été de 1870, le régime bonapartiste provoque une guerre avec l’Allemagne sous un prétexte futile, guerre qui permet à Bismarck de parachever son œuvre de conquête impérialiste, et d’écraser la France. Le peuple de Paris, qui avait déjà proclamé la République le 4 septembre 1870, et soutenu un long siège face à l’envahisseur, se révolte lorsque le pouvoir exécutif, incarné par Adolphe Thiers, veut enlever ses canons à la garde nationale. Et met fin à un moratoire sur les loyers. L’assemblée nationale est monarchiste, rurale, et est animée par la haine des révolutionnaires.

 

commune.jpg 

La Commune fut réellement démocratique.

 

Dans une lettre de Londres adressée à W. Liebknecht en Allemagne, et datée du 6 avril 1871, Marx, s’il soutient pleinement l’insurrection, constate qu’elle a commis la terrible erreur de se cantonner dans Paris, au lieu qu’elle pouvait d’emblée foncer sur Versailles et empêcher la réaction de regrouper ses forces. (Une autre erreur fut de ne pas mettre la main sur l’argent de la banque de France).

 

Le groupe de l’Internationale, se réclamant du socialisme, était minoritaire dans la Commune. Mais celle-ci, élue démocratiquement début avril 1871, en dépit des circonstances, s’est distinguée en ce sens de la dictature jacobine de 1793-94, qui sauve la Révolution française  avec l’action du Comité de salut public. Et du « centralisme démocratique » du parti de Lénine en 1917, qui introduisit une russification du marxisme, dans les conditions d’un pays arriéré, déviation décelée avec clairvoyance par Rosa Luxembourg. C’est là qu’il faut méditer sur ce cas historique : comment ne jamais séparer la démocratie du socialisme ni le socialisme de la démocratie ?

 

 commune-de-paris.jpg

Commune de Paris : socialisme et démocratie

sont inséparables.

 

 

L’obscure complicité des pouvoirs en place…

 

Versaillais et Prussiens, oubliant « leur » guerre de la veille, furent la main dans la main pour écraser la Commune. Bismarck préférait Thiers à Liebknecht.

 

 commune01.png

Prussiens et Versaillais alliés contre la Commune.

 

On retrouva ce phénomène d’une coalition contre-révolutionnaire des puissances victorieuses de 1918 contre la révolution russe. Jusqu’en 1939, on vit les « démocraties »  occidentales préférer l’ordre établi, même avec un Hitler, plutôt que la mise en question des bases du capitalisme.

 

Et pour puiser un exemple dans l’actualité immédiate, qui peut vraiment douter que la presque totalité des gouvernements arabes, même en répugnant à la personnalité paranoïaque d’un Kadhafi, préfèrent son « ordre établi » à des insurgés dont le seul exemple menace leur propre autorité ?  Tunisie, Egypte, « ça suffit » ? C’est cela que ne comprend pas une fraction de la gauche qui, loin d’être « radicale », a perdu tout sens de l’internationalisme… Il aurait mieux valu que la Ligue arabe, ou l’Organisation de l’Unité africaine  en Côte d’Ivoire, agissent en lieu et place de l’Otan ou de la France. Mais ces deux organismes ont démontré à suffisance leur impuissance et leur paralysie !

 

L’internationalisme d’aujourd’hui, même s’il n’est plus « prolétarien » au sens qu’a eu longtemps ce mot, doit être compris comme une solidarité entière avec les opprimés, avec le soulèvement des masses déshéritées, et dépossédées des libertés démocratiques élémentaires, contre un ordre injuste, variable dans ses formes mais toujours adossé au grand capital mondialisé, aux entreprises multinationales, bref au fric, aux « affaires », aux « intérêts nationaux ».

 

Commémorer la Commune n’est pas folklorique, c’est remonter aux sources vivifiantes du socialisme. Mais la théorie ne suffit pas sans sa mise en pratique…

 

Robert Falony    

Partager cet article

Repost 0
Published by osons.le.socialisme.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osons le socialisme
  • : Blog de gauche d'analyse et de débat sur l'actualité et l'avenir du socialisme en Belgique et dans le Monde. Blog ouvert à tous pour un débat critique et courtois
  • Contact

Recherche

Liens